2008
 

26 octobre: La saison 2008 est terminée. Une nocturne fut organisée pour clôturer ce dernier jour d'exploitation. Voyez note page spéciale.

6 octobre: Pendant que les travaux de voies se poursuivent, les travaux de restaurations continuent avec la protection du toit du wagon A 18328.

13-14 septembre: Les journées du patrimoines. Une bonne partie de la collection roulante était de sortie. La Type N effectuant des navettes entre le musée et l'atelier, l'Eugies et la 9924 roulaient vers la ville basse

2 septembre: Les participants du 58ème congrès Morop se sont rendus au musée. Arrivés en train régulier, ils ont parcourus la ligne avant de profiter d'un buffet au musée et de prendre les bus spéciaux vers le Bois du Cazier et l'atelier SNCB de Charleroi sud Quai.

Voir l'album photo du congrès

15-16-17 août: Le festival a eu lieu. Voyez notre page spéciale.

10 août: L'ASVi a reçu ce dimanche la visite d'hôtes de marque, en la personne des finalistes du concours "Miss Hainaut 2008". Elles ont visité avec intérêt le Centre de Découverte du Vicinal avant d'embarquer pour le tour en tram, vers Lobbes et vers la Ville-Basse.

27 juillet: Incendie du Café "Le Marcheur", suite.
Grâce à la diligence des différentes parties, les deux pignons du bâtiments, affaiblis par l'incendie et l'écroulement du toit, ont été rapidement démolis durant la semaine, afin de laisser passer les tramways dès ce dimanche, en toute sécurité.

21 juillet: Un grave incendie a ravagé le bâtiment abritant le Café " Au Marcheur", situé dans le haut de la Rue t’Serstevens. Les dégâts à la maison sont très importants.

La ligne aérienne électrique est ancrée dans la façade, mais ne semble pas avoir subi de dégâts.

La circulation des trams vers la Ville-Basse est provisoirement limitée à la Place du Moustier, jusqu’à nouvel ordre.

23 juin : "Humour: Il n'est pas rare qu'à midi, les jours d'exploitation, certains membres actifs éprouvent une soudaine "envie de frites". Quoi de plus naturel dès lors, que de se rendre à la Ville-Basse par le tram "spécial frites" de 12h07 pétantes, dont la plaque de paravent indique la destination tant recherchée?!"

23 juin : Le tram, de retour après 5 ans le long de la route 559. Encore beaucoup de travail en perspective, mais l'équipe de la voie est motivée.

De l'autre côté, les restaurateurs de matériel roulant avancent eux aussi. Les travaux de la 9924 et du wagon fermé avancent à grands pas. Bientôt deux engins de plus pour le plaisir de nos visiteurs.

15 juin : Première circulation de la 19405 remorquée par l'autorail 86. Ce parcours d'essais avait comme but de tester la compatibilité de freinage pneumatique entre les véhicules. Ce même jour, un groupe d'ancêtres automobiles,fût accueilli au musée. Une longue rame composée de l'Eugies, de la remorque 'standard' et de la remorque 'brabant' a été sortie pour une séance photo.

25 mai : Le 86 à l'Entreville. Malheureusement, ce n'est pas encore une destination à atteindre avec voyageurs, mais on y travaille.

27 avril : La 9924 en état de marche électrique et mécanique. La motrice a subi ses testes de roulement avec succès. Il reste donc la boiserie intérieure a terminer avant l'été.

12 avril : Sans doute le dernier voyage spécial à Charleroi avant longtemps. La SE 9974 sera transférée dans un avenir proche au musée de Thuin. Durant ce voyage, la remorque Sm a même roulé entre Anderlues dépôt et Anderlues monument.

24 mars : Ouverture de la saison sous la neige. Un évènement exceptionnel.

27 février : La courbe, lieu du célèbre croc de chaleur, est en cours de renouvellement. Une fois la courbe terminée, la bourreuse entrera en action.

La 9924 passe en peinture.

9 février : Un wagon a haussette, garé depuis des années à Gosselies à été transféré à Thuin.

5 Février : Les travaux de voie entre le pont de la Sambre et le pont du nord ont débutés.

Janvier : La 9515 devait depuis longtemps recevoir un nouveau paravent, conforme à sa peinture bleue et crème. C'est chose faire depuis la mi janvier. Quelques travaux de finition sont à prévoir mais elle sera prête pour la saison.

Janvier : Le renouvellement de la voie est un chantier d'envergure. Si la section entre le pont de la Sambre et le pont du nord doit être traitée par une entreprise spécialisée, la mise aux normes de la section entre le pont du nord et l'entreville est effectuée et financée par les bénévoles.  L'équipe est au niveau du pont de la rue des Gaux et progresse.